Le groupe LagoaAzul

Le groupe LagoaAzul

Le groupe Lagoa Azul est né à Rio de Janeiro en 1991, fondé par João José da Silva, aujourd’hui connu sous le nom de Mestre João do Pulo. A ses débuts, Mestre João do Pulo s’entrainait avec Mestre Camisa du groupe Senzala, puis il a décidé de créer son propre groupe. Il a choisi un local sur les rives da Lagoa Rodrigo de Freitas, dans la zone sud de la ville de Rio. L’idée du nom du groupe lui vient plus tard, suite à la suggestion d’un de ses élèves. Le sol de la place où ils s‘entrainent est peint en bleu et déteint sur les corps et les uniformes des élèves. Ainsi est né le nom du groupe : Lagoa Azul, soit le « lagon bleu ». En 2001, lors d’un grand évènement en présence de personnalités reconnues dans le monde de la capoeira, João do Pulo reçoit des mains de Mestre Mendonça la corde rouge ainsi que le titre de Mestre de Capoeira.

MESTRE JOÃO DO PULO

Aujourd’hui, les cours de Lagoa Azul sont toujours encadrés par Mestre João do Pulo au Brésil. Le groupe s’est étendu jusqu’à Dubai et développé en France grâce à Mestre Serra Pelada.

MESTRE SERRA PELADA

Gilson Passos De Oliveira, plus connu sous le nom de Mestre Serra Pelada, est originaire du Minas Gerais, un Etat au nord de Rio de Janeiro.

Dès son plus jeune âge, il débute la capoeira à Juiz de Fora, sa ville natale, puis continue à Rio de Janeiro. Il y devient un élève de Mestre João Do Pulo, qui lui donnera son surnom de capoeira : Serra Pelada, traduit par « la Montagne Pelée » en français. En 1993, il reçoit le grade de professeur en 1993 avec sa corde verte.
Il commence à donner des cours à Tijuca, un quartier au Nord de Rio. Reconnu et apprécié dans l’univers de la capoeira, ses cours atteignent la centaine d’élèves. Il enseigne pendant plus de 8 ans à Rio avant de partir pour la France en 2001 où il enseigne la capoeira en Normandie ainsi qu’en région parisienne. En 2003, il obtient le grade de Contra-Mestre et la corde marron.
Quatre ans plus tard, il obtient le grade de Mestrando.

Qu’est ce que la Capoiera

Symbole du Brésil avec le football et la samba, la capoeira est un art martial conjuguant harmonieusement sport, musique et chant. Rythmé aux sons des percussions, le jeu de capoeira mélange combat, danse voire même quelques acrobaties pour les plus casse-cou.

Activité polyvalente, la capoeira développe souplesse, réflexe, équilibre et sens du rythme. Esthétique et parfois acrobatique, cette discipline s’adresse à tous les publics. Un capoeiriste peut développer son côté danseur, acrobate et/ ou musicien selon ses goûts.

Comme pour tout art martial, il existe une tenue propre à la capoeira :

  • Un abadà : pantalon blanc de capoeira
  • Un tee shirt blanc
  • Une corde colorée portée autour de la taille, symbolisant le grade de l’élève

En plus des cours de capoeira, l’année est rythmée par des stages dont le plus important est le « batizado », soit le « baptême ». C’est à ce moment que l’élève est présenté au monde de la capoeira ; il joue avec des mestres d’autres groupes puis il reçoit son premier grade. Cet évènement festif permet aux capoeiristes de partager leurs savoirs et leur énergie autour d’une passion commune.

Culture brésilienne

Pratiquer la capoeira est bien souvent étroitement lié à la découverte de la culture brésilienne. Les professeurs n’hésitent pas à faire partager leur culture en initiant leurs élèves à différentes danses locales.
Des petits ateliers de Maracatu, Forró ou Samba peuvent être proposés au cours de l’année. Lors des Batizado, certains Mestres encouragent également cet aspect en proposant une initiation à une danse traditionnelle en guise d’échauffement.
Enfin, lors des entrainements, le capoeiriste est également initié au maculélê, une danse de combat pratiquée à deux et en musique. Chaque participant est équipé d’une paire de bâtons et doit jouer avec son partenaire en suivant les rythmes des percussions tout en imaginant une chorégraphie. Il existe des pas spécifiques mais le maculelê doit faire appel à l’expression spontanée et à l’imagination de chacun.
L’enseignement de la capoeira est la plupart du temps lié à la culture brésilienne. Cette discipline est très riche culturellement quand on prend le temps de découvrir sous tous ses aspects.